Animals

In the wilds of a downtown Sydney park Digital Playground superstar Jesse Jane hunts the wild and elusive Sagat. She takes down her prey, slaps him silly and then releases him back into the wild. Videography by Bruce Cam, editing by Francois Sagat.

6 replies
  1. Laurent ( Paris )
    Laurent ( Paris ) says:

    Ah fantastique, j’adore ! C’est à Central Park que c’est tourné ?

    Une vraie jungle urbaine ta vidéo !

    Reply
  2. Frank
    Frank says:

    Dear Mr. Sagat
    i wish you very happy easter, big big eggs, hehe ( i bet, you know, where you must look for it )
    and a little bit few sunny free days
    greetings from germany,
    your fan
    Frankie.

    Reply
  3. lumines
    lumines says:

    Salut!

    Super sympa comme vidéo! J’en profite pour te remercier d’être tout simplement présent sur la scène médiatique gay, tant tu apportes un vent de fraicheur et de sympathie dans le milieu (et cela en dehors du porno aussi).
    Je te souhaite de réussir à aller là où tes ambitions te poussent, en attendant avec impatience de découvrir ce que tu nous réserves.

    Amicalement du sud de la France,

    Lumines

    Reply
  4. Duardos
    Duardos says:

    Ah, le désir!…
    Des milliers de romans ont été écrits, des milliers de poèmes ont été chantés simplement pour dire «je te veux».
    Et le désir interdit est la source des chefs-d’œuvre les plus belles.
    Chaque soir, dans le grenier où je dors, je me dis “comme François est beau!» pour mieux dormir. Ensuite, l’inattendu se produit. Une pluie d’amarantes couleur de sang tombe sur moi. L’endroit entier est couvert de ces fleurs écarlates, rouge foncé tout autour de moi. De parmi les fleurs un homme-coq saute. Je crie avec émotion. Il est grand, imposant, superbe. Son corps élégant, svelte et bien musclé est couvert de la tête aux pieds de plumes bleues, vertes et noires magnifiques et brillantes. Seuls les seins, la bite et le cul sont nus. Sur ses fesses émerge une charmante queue de plumes plus belles et brillantes formant un arc magnifique. Une odeur magique et inquiétante remplit mes narines. J’ouvre bien les yeux pour ne rien perdre. Je sais que c’est François. Ses yeux ne me trompent pas: ce châtain brun illuminé qui atteint le cœur au dépourvu. Il marche comme un coq dans son poulailler. Il saute en l’air, donnant pirouettes magnifiques au-dessus de ma tête. Je ris et je frappe dans mes mains avec joie. François Bravo! Vous êtes le meilleur. Tu es mon plus beau, doux et réconfortant rêve. Restez ici avec moi jusqu’à l’aube. Je ferme la lumière et doucement, doucement, doucement s’en va la nuit.

    Reply

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>